Rester zen dans la tourmente

Artiste eva ruiz

Mon premier conseil est de prendre du temps pour vous.

J’ai toujours pensé que je ne pouvais pas courir après un rêve uniquement lorsque je croyais en avoir besoin. Alors pour m’éviter d’avoir des émotions trop marquées ou trop fortes, je m’accore une pause dans la journée dès que mon rythme intérieur me le demande.

Vous le savez, la paix intérieure est déjà en vous et l’extérieur ne peut pas vous l’amener. C’est en essayant de l’atteindre de l’extérieur que vous vous épuisez. C’est un petit peu comme si vous courriez une très longue distance dans un temps donné alors que vous savez que vous n’allez pas y arriver, non pas que vous n’en êtes pas capable ! mais simplement parce que ça vous  apporte du stress et de la précipitation supplémentaire.

Si vous faites une pause, vous allez pouvoir souffler et prendre de la distance sur l’évènement et puis surtout l’intérieur de vous-même respirera plus profondément et intensément.

Je ne sais pas prendre un temps de pause.

Ne vous sentez pas l’obligation de prendre une pause de 2 heures dans votre journée ! Ma pause à moi ne dure que quelques minutes. Ces quelques minutes m’apportent la détente et la reconnexion avec mon corps.

Ma technique

Rechercher dans mes souvenirs un lieu que j’ai pu connaitre ou imaginer… un lieu qui me détende, un lieu calme et apaisant où rien ne peut m’arriver. Pour moi c’est une plage où le sable chaud entoure mon corps, où le soleil éclaire sans éblouir et où les vaguelettes rythment les battements de mon cœur… Mais si pour vous c’est être en pleine nature ou chez vous, c’est très bien aussi parce que ce sera votre souvenir.

Ouvrez vos yeux et reprenez contact avec ce qui est présent autour de vous. Les objets, les odeurs, les bruits…

La méditation.

Mon deuxième conseil est de méditer un peu chaque jour. 

Vous le savez, je le sais...l'imprévisibilité rythme notre vie. D'heureux et joyeux à 13h, nous avons cette sensation de vide l'heure suivante. Cette fluctuation d'énergie nous emmène doucement vers cette même sensation que les montagnes russes.  Nous aimerions que ce jeu de manège infernal soit plus linéaire pour nous laisser le temps de pouvoir intégrer en nous un moment de paix et de centrage intérieur un petit peu comme si les événements extérieurs n'avaient plus de prise sur nous.

Mais alors comment y arriver ?

La méditation que je pratique le plus actuellement est celle d’Instants Méditations de Cédric Villa qui est auteur et coach en méditation. Il a créé une méthode unique qui me permet de méditer 1 à 5 minutes par jour selon le temps dont je dispose pour savourer la vie malgré les évènements stressants qui peuvent s’intercaler dans ma journée, ou alors tout simplement pour renouveler mon énergie intérieure entre deux clients.

Voici le détail des 5 types de méditations que j’ai pu observer et pratiquer qui sont sur une autre page de mon blog. Il ne vous reste plus qu’à suivre le lien.

Mon troisième conseil est ...

De vous donner de l'amour

 

L'essentiel pour vous aujourd'hui est de pouvoir admirer la beauté des couleurs et des forces agissantes de cette tempête et d'avoir confiance que l'univers s'occupe de vous.