Magnétisme - Aromatologie - Cabinet d'expertise Feng Shui

Inviter nos mains à décripter les sensations

Monk 555391 340

Vous pouvez choisir d’écouter votre petite voix qui serait un guide touristique et qui vous permettrait de visiter votre corps comme si celui-ci était la capitale d’un pays que vous n’avez jamais exploré. Sans doute est-ce un endroit que vous avez exploré il y a bien longtemps, sans doute à cette époque où vous n’étiez qu’un enfant. Quand les enfants apprennent à parler, à marcher…ils copient, ils imitent, ils observent. Ils observent leur corps, leur âme mais surtout ils ne se posent pas les mêmes questions que nous, les adultes.

Redevenir enfant pour ressentir.

Les enfants ont cette faculté de pouvoir reproduire, redire, tout ce qu’ils entendent et voient. Cette facilité d’assimilation leur permet de se relever après avoir chuté en oubliant qu’ils ont du se faire mal. Ils arrivent à trouver le bon équilibre entre les bobos/câlins et les bobos/joueurs. Ce n’est pas parce qu’ils ne sentent aucune douleur ! c’est que instinctivement, ils la diffuse dans leur corps pour qu’elle soit moins présente à un endroit précis.

C’est pour cela, que j’aimerai vous emmener en arrière, au pays de votre enfance, à l’époque où vous aviez toutes ces aptitudes, à pouvoir assimiler, et reproduire ce que vous aviez entendu. En fermant les yeux et avec un peu d’imagination, vous pouvez suivre les courbes de votre corps  sans jamais vous effleurer, car depuis tout petit, vous vous exercez tous les jours à faire ce geste anodin. Si vous vous sentez mal à l’aise avec ce geste, vous pouvez commencer par passer au-dessus de votre main, puis au-dessus de votre bras, remonter jusqu’à votre épaule et si les sensations reviennent, pourquoi ne pas explorer le reste de votre corps. L’enfant naturellement à cette sensation dans les mains comme si il y avait entre sa main et le reste de son corps une force qui repousse, comme des aimants.

Il se peut qu’en passant juste au-dessus de votre nombril, vous ayez une sensation de rétractation, de tressautement et pourquoi pas quelques chatouilles. Mais quelques soient les sensations, ça n’a aucune importance. L’important c’est vous et que vous ressentiez quelque chose. Le reste n’est qu’illusion…C’est pour cela qu’en même temps que vous testez vos possibilités, vous avez la possibilité d’écouter la radio, de regarder le téléviseur ou tout autre chose. Parce que, en même temps que votre esprit est occupé ailleurs, votre corps vous parle car il vous est familier, n’oubliez pas  que vous le connaissez depuis que vous êtes tout petit.

C’est comme les langues étrangères. Parce qu’une langue ne nous est pas familière, parce qu’elle n’est pas encore entrée en vous, vous êtes dans l’incapacité de parler, de vous exprimer et donc de vous faire comprendre. Mais si cette langue est votre langue maternelle qui est ancrée à l’intérieur de vous, alors les possibilités sont infinies.

Et c’est exactement, ce que je vous propose, de faire aujourd’hui. De faire une petite place, à l’intérieur de vous pour retrouver vos sensations et mettre des mots sur vos maux. Comme lorsqu’on a un invité, et qu’on rajoute un couvert, une assiette, une fourchette, un couteau et un verre, on peut faire une place à l’intérieur de vous, pour permettre à votre sensation, de se sentir chez elle. Vous pourriez lui permettre, de déposer toutes ces lourdeurs qui vous encombrent, tous ces non-dit qui sont coincés à l’intérieur de vous, toutes ses raideurs qui vous empêche de vous tenir droit… tout ce dont vous avez besoin, ce sont vos mains et par extensions vos sensations. En développant votre intuition, vous permettez à vos sensations de se sentir chez elles dans votre corps et du coup, vous vous sentez bien, avec elles.

 

Dès lors, vous pourriez vous ouvrir au monde de l’énergie. C’est un petit peu comme si vous aviez une grande maison. Vous savez ces grandes maisons de famille, avec pleins de volets et de fenêtres ! et jusqu’à présent, vous n’avez ouvert que quelques volets, parce que vous n’utilisiez pas toutes les pièces ! aujourd’hui, je vous propose d’ouvrir les volets d’une autre pièce.

Elle représente cette nouvelle façon de voir les choses. En l’ouvrant, c’est comme si vous faisiez entrer en vous la lumière qui va vous permettre de vous ouvrir à ce monde. Parce que lorsque vous allez vouloir tester, essayer avec des personnes de votre famille, vos amis, c’est comme si vous vous ouvriez à eux. Vous rentrez dans leur monde, dans leur corps, dans leurs sensations. Vous pouvez mieux les comprendre ! ils pourront mieux vous comprendre !

Il est tellement facile de se laisser guider par notre sensibilité, quand notre insensibilité est persuadée qu’elle sait ce qu’elle fait. On peut faire des choses consciemment et d’autres choses inconscientes, mais les choses conscientes sont toujours beaucoup moins, efficaces que les choses inconscientes.

Ne vous posez pas de questions. Redevenez cet enfant qui va à l’instinct poser ses mains sur une partie de son corps qui ne va pas bien.